Faire une psychanalyse à Lyon

Lyon Psychanalyste adultes (individuel & couple), enfants et adolescents à Lyon 6ème Psychanalyste adultes (individuel & couple), enfants et adolescents à Lyon 6ème Psychanalyste adultes (individuel & couple), enfants et adolescents à Lyon 6ème Psychanalyste adultes (individuel & couple), enfants et adolescents à Lyon 6ème

Psychanalyste adultes (individuel & couple), enfants et adolescents à Lyon 6ème

Une chose en premier lieu est de vous souhaiter « la bienvenue »

L’accueil au sein de mon cabinet est une « joie », qui que vous soyez, enfant, adolescent, adulte, couple et là où vous en êtes dans votre problématique.

Cette bienveillance dans un non-jugement porte en elle-même une sécurisation active qui permet de vivre un nouveau départ.
Mon but en travaillant avec chacun est de fournir un environnement sûr et calme afin d’explorer en profondeur les questions actuelles ou anciennes.

Je pratique la psychothérapie psychanalytique.
En tant que psychanalyste diplômé de la Fédération Freudienne de psychanalyse, je travaillerai avec vous pour découvrir les processus inconscients et les blocages sources des maux présents.

Je comprends qu'il n'est pas toujours facile de parler de soi et des problèmes qui sont là en symptômes et douleurs, mais je crois qu'à travers une écoute attentive et une enquête douce, il est possible de commencer à comprendre les sentiments et les comportements, les nôtres, et répondre à la question, « pourquoi » en traversant ensemble la douleur, le mal-être, pour en ressortir un changement vers un meilleur présent.

Je donne une attention particulière à ce que chacun trouve une formidable occasion de raconter sa propre histoire, à sa façon, selon son propre rythme et sa temporalité.
L’outil psychanalytique est une base. Dans son élargissement et sa souplesse, lorsque le verbe semble difficile, l’art-thérapie, la musicothérapie, la psychogénéalogie, la psychothérapie en analyse active, sont des outils qui permettent d’aller plus loin dans le soulagement des maux de « l’âme ».

Je travaille avec des personnes aux préoccupations très diverses.
Il peut s’agir du simple mal être diffus, du mécontentement et de la frustration dans les relations personnelles, du manque de confiance et d’estime de soi, de l’échec social, professionnel ou scolaire, des tensions et ruptures familiales, de l'anxiété, de la gestion de la colère, des difficultés intimes  et sexuelles, de traumatismes, d’attouchement sexuel, viol, de deuil et de perte, d’avortement traumatique, de tocs, de toxicomanie et dépendances diverses, de la dépression jusqu’aux pathologies plus invalidantes comme la bipolarité, les névroses, les troubles psychotiques, et tant d’autres.

Ma formation en psychanalyse permet également une approche neurologique et comportementale. Freud était lui-même médecin et neurologue.

Les patients ayant des troubles particuliers que je reçois sont souvent recommandés par les médecins, psychiatres, psychologues, neuropsychologues, pédopsychiatres, établissements scolaires et centres hospitaliers de soins. Certains troubles requièrent un travail en lien étroit avec d’autres spécialistes ou organismes, je crois beaucoup à cette action interdisciplinaire d’une prise en charge plurielle.

L’accueil des enfants et les adolescents tient une place particulière dans mon travail.
Je reçois pour un suivi en psychothérapie les hauts potentiels, des problématiques scolaires, troubles du comportement, situation de séparation du couple parental, agressivité, colère, mythomanie, inhibition, dépression infantile, traumatisme, addiction, trouble du sommeil, trouble alimentaire…

Ma formation en sexologie me permet d’aborder la sexualité dans son ensemble, l'identité sexuelle, l’homosexualité, dans un temps de questionnement sans tabou.
Vous pourrez dans cet espace exprimer les fantasmes, les désirs secrets ou pulsionnels les plus refoulés, les abdications, le rapport au corps, le vôtre et celui des autres.
Je reçois volontiers les couples, les adolescents, dans cette dimension relationnelle et sexuelle.

Un début et une fin d’analyse :

Ce temps d’analyse sur soi « est une grâce », une possibilité que la vie nous offre de repartir de façon à voir et vivre les choses autrement, soulagé enfin, aller mieux vraiment, d’être en résilience, et sublimation.
Quelle joie pour moi, de serrer pour la dernière fois la main du patient.  Et qu’il se dit « guéri », mot qu’un psychanalyste ne prononcera jamais. Mon côté scientifique reste méfiant tout en se réjouissant du résultat, mais surtout la fierté du beau parcours du patient, de son courage retrouvé.
Souvent j’aime dire et faire remarquer au patient qui va mieux, le temps de la dernière séance étant venu, « nous avons bien travaillé, c’est formidable ».
Je ne cesse alors de remercier tous les patients qui sont déjà venus, de leur confiance, merveilleux cadeau si précieux dont je garde en souvenir le temps partagé avec chacun et chacune.

Actualités

Voir un psychanalyste, un psychologue, un psychiatre ?

Voir un psychanalyste, un psychologue, un psychiatre ?

Petit guide non exhaustif pour y voir plus clair.Le psychiatre : C'est d'abords un médecin...
En savoir plus

La psychanalyse n'est-elle qu'une thérapie ?

Bien que la psychanalyse ait commencé comme un outil pour améliorer la souffrance...
En savoir plus
La psychanalyse n'est-elle qu'une thérapie ?